Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Un chat, et à plus forte raison un chaton = des bêtises à la maison ! Eh oui le petit chat va jouer, être curieux de tout et tenter quelques expériences… qui vous feront parfois perdre patience ! N’oubliez pas que pour faire perdre une « mauvaise » habitude à son chat, il faut de la patience et du self-contrôle ! Je vous renvoie par ailleurs sur mon article bien éduquer un chaton . Je rappelle tout de même qu’il faut accepter qu’un chaton… ben c’est un chaton ! il va forcément faire des bêtises, et il est trop petit pour intégrer trop d’interdits ! Soyez souple 😉 . J’ajouterai enfin que avant de vouloir faire perdre une mauvaise habitude à son chat, le mieux est évidemment de ne pas lui la faire prendre !!

Soyez clair d’abord avec vous-même 

Qu’est-ce que vous autorisez ? qu’est-ce que vous n’autorisez pas ? Qu’il monte sur le plan de travail ? Qu’il dorme sur le lit ? Qu’il réclame à manger ? Qu’il monte sur la table ? Bref, définissez VOS limites ! Je ne peux pas vous dire si elles sont bonnes ou mauvaises, elle vous corresponde à vous. Moi par exemple, j’accepte tout à fait que mes chats montent sur la table, mais pas lorsque je mange ; je n’accepte pas qu’ils montent sur le plan de travail de la cuisine (encore que… je suis plutôt souple comme nana !); j’accepte qu’ils dorment avec moi… Pour certains ce serait inacceptable, là n’est pas la question, choisissez ! Choisissez et ne changez pas d’avis en cours de route car sinon la mauvaise habitude sera prise !

D’accord, mais si j’ai cédé une fois… et qu’il continue. Comment lui faire perdre une mauvaise habitude ? C’est bien là la question !

Comment lui faire perdre une mauvaise habitude ? - Absolument Chats

Quelques questions à soi-même

1/ Que puis-je faire pour éviter de le tenter ? Dans les photos ci-dessus par exemple : n’est-il pas plus simple de fermer l’ abattant des toilettes et de ne pas laisser de nourriture sur le plan de travail ? Même si je comprends qu’il est bon parfois de vivre sans se poser trop de question, lorsqu’on a choisi de vivre avec un animal… il faut assumer 🙂

2/ Est-ce que je peux passer outre ? Pour vous donnez un autre exemple personnel : je n’aime pas les animaux qui réclament de la nourriture quand je suis à table. J’ai cédé une fois ; je trouvais sa trombine si mignonne que j’ai donné du yaourt à l’un de mes chats. Dès lors c’est une habitude qu’il a prise, et encore aujourd’hui dès que le pot de yaourt est ouvert, il rapplique et je lui en donne un peu. J’ai cédé une fois, et puis plutôt que de faire la guerre ad vitam eternam… je me suis demandée si je voulais vraiment lutter pour un peu de yaourt ? Non ! Alors j’en ai fait un petit rituel mignon 🙂

3/ Non je ne peux pas passer outre !! Si vous vous rendez compte que non vous ne voulez plus qu’il fasse ça… rien n’est perdu, mais armez-vous de patience ! Car votre chat aussi sera trèèès patient (et trèèès têtu !)

Des techniques (ou pas) pour faire perdre une mauvaise habitude à son chat

Prenons l’exemple du plan de travail, si vous ne souhaitez plus qu’il monte dessus, voilà ce qui peut marcher… ou pas :

La fameuse technique du « pschit ! »… ou pourquoi c’est une mauvaise idée :

Vous savez ce petit vaporisateur à gâchette rempli d’eau ! J’en entends certains dire que c’est nase, que ça ne marche pas ! ET C’EST VRAI !! Moi-même avec mon premier chat il y a des années j’avais testé ce truc dont tout le monde me parlait, mais ça ne lui faisait ni chaud ni froid, pire même, il semblait m’en vouloir profondément… Et finalement c’est bien normal !! (c’est vrai quoi, imaginez qu’on vous balance un pschiit d’eau sur le nez à tout bout de champ… il y a de quoi être agacé !!). Alors pourquoi ça ne marche pas ? La clef du « succès » serait que : il ne faut pas que votre chat sache que c’est vous qui l’arrosez ! Croyez-moi, j’explique cela dans de nombreuses consultations. Ça peut paraître idiot et pourtant… S’il vous voit, il va associer cette sensation désagréable, voire cette hostilité, à vous, et non pas au fait de monter sur le plan de travail. Et avouons qu’il est plutôt difficile de ne pas être vu… (pas bête ces bêtes !). Évitez donc de rappliquer avec vos gros sabots en criant « non » et en balançant un pschiit bien de face sur votre félin !!

Le détecteur de mouvement :

Pour que votre chat ne vous associe pas à la sensation désagréable, il existe le ssscat !  Il s’agit d’une sorte de vaporisateur doté d’un détecteur de mouvement : vous le posez là où vous ne voulez pas que votre chat aille, et à son passage le détecteur enverra alors un jet d’air très vif qui va l’effrayer et le dissuader de remonter dessus. Le bémol cependant c’est que ça peut être très sensible, et selon la portée du détecteur, il peut se mettre en  marche à votre passage aussi… A adapter donc selon votre mode de vie et selon l’habitude en question que vous voulez lui faire perdre ! On évite aussi d’en coller partout dans la maison !

Le ssscat est un modèle souvent efficace !

L’aluminium:

Les chats n’aimeraient pas le bruit de l’aluminium. Bon… Je vous donne quand même cette astuce qui a pu marcher pour certains… Pour le plan de travail par exemple, il suffirait de recouvrir la surface avec des feuilles d’aluminium ; le bruit, la sensation le ferait détaler !

Si l’habitude que vous voulez lui faire perdre est celle d’uriner en dehors du bac à litière, je vous invite à consulter mon article sur la malpropreté.

Le scotch double face :

Quand l’aluminium ou la bâche en plastique ne dissuade pas votre petit félin, il reste encore une arme redoutable : le scotch double face ! Je vous conseille de coller le scotch sur un ou plusieurs cartons (ce qui sera plus facile à mettre et enlever). Pour le « fixer » sur le plan de travail par exemple optez pour de la pâte à fixe pour que votre chat ne le fasse pas tomber vite fait bien fait ! Le principe avec ça c’est que lorsque le chat va monter dessus, pour le coup ce sera vraiment très désagréable !! Il va se coller les pattes dessus, s’en dépêtrer difficilement… et ne s’y risquera plus ! Choisissez du scotch double face large et bien collant.

La patience :

Prenons l’exemple d’un chat qui grimpe sur les rideaux… La meilleure solution va être de tout simplement décrocher le chat du rideaux et le reposer par terre… il remonte ? alors on le reprend et on le repose au sol, ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il en ait assez ! Tout simplement ! Là où c’est dur c’est d’être plus têtu que le chat 🙂

C’est le même process par exemple si vous mangez sur une table basse et que votre chat monte dessus sans arrêt !

Punition :

Je ne rappellerai jamais assez : NON aux punitions corporelles !!! Le taper ne fera qu’empirer la situation: le chat ne comprendra pas que c’est une punition pour être monté sur le plan de travail, il comprendra simplement que vous l’agressez. Plus vous hurlerez, taperez votre chat, plus il deviendra agressif, imprévisible, stressé… Et plus alors vous aurez de chance de voir apparaître des comportements gênants…

mon ebook en cadeau _ absolumentchats

 

Enfin j’aimerais tout de même finir par une précision d’importance. Votre chat est un chat, et il a besoin de grimper. Donc pour l’empêcher de grimper n’importe où, ou de griffer n’importe quoi, avant de vous mettre dans tous vos états : prévoyez-lui des espaces adéquats et des supports de marquages comme des griffoirs ! Un chat qui ne peut investir que le sol et qui n’a le droit de rien faire est un chat malheureux…

 

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

Malpropreté, comment y remédier ?
Mon chat est agressif avec moi !!!
Bien éduquer un chaton
Vacances : quel mode de garde pour notre chat ?
Pourquoi le chat se fait les griffes
Comment présenter des chats ?
Vivre avec plusieurs chats
Chat et bébé.. qui deviendra grand