malpropreté, comment y remédier ? - Absolument Chats
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Normalement la propreté est « automatique » pour tout chaton, pour peu qu’il ait fini son éducation auprès de sa mère, dans une maison avec un bac à litière ! (à l’état naturel ils creusent la terre, et recouvre ou non leurs excréments…). Cependant, il arrive qu’un chat, propre jusqu’à lors, délaisse son bac à litière, ou que vous adoptiez un chat, dit propre, et qu’une fois débarqué chez vous il fasse ses besoins ailleurs que dans le bac que vous lui aurez préparé. La malpropreté du chat est un problème avec lequel on se sent souvent perdu… Alors comment y remédier ?

Tout d’abord, il ne faut pas confondre élimination et marquage urinaire, bien que le fait d’éliminer soit aussi un marquage apaisant pour le chat. Le chat a appris à faire dans sa litière, et un changement brutal, un stress, peut le ramener à ses instincts et donc à marquer/ éliminer ailleurs. Il faut donc trouver la cause du stress et y remédier pour que votre chat retrouve son équilibre intérieur.

Le marquage strictement territorial se reconnait par la posture que prend le chat : il reste droit, la queue se relève et frétille, et un jet d’urine frappe le support, tout droit !

Avant tout je vous propose cette vidéo où je fais le point avec vous sur la litière du chat, et les idées fausses qui tournent autour de ça… (et qui sont souvent cause de malpropreté !). Vous allez voir, vous en apprendrez déjà beaucoup 🙂 !

À NE PAS FAIRE

Punitions :

Sachez avant tout que, non, s’il fait ses besoins sur votre canapé, sur le tapis ou sur votre pull préféré, votre chat ne se venge pas ou ne vous provoque pas !! Le  punir, frapper, hurler ou lui fourrez le nez dans son pipi ne sert absolument à rien !! Au contraire cela ne fera qu’empirer la situation. Pris sur le fait ou pas, votre chat ne fera pas le lien entre l’agression qu’il subit (par vous) et le fait qu’il urine ailleurs que dans le bac… Il comprendra surtout qu’il doit uriner sur le canapé quand vous ne le voyez pas ! De plus, ces punitions vont le rendre encore plus stressé, voire agressif (on l’agresse, il riposte) donc l’amener à marquer encore plus pour s’apaiser.

Répulsifs, eau de javel, détergent amoniaqué :

Les répulsifs ne sont pas non plus une bonne idée, tout simplement parce que vous ne ferez que déplacer le problème : il ira ailleurs (et pas plus dans son bac pour autant), et lorsque l’odeur désagréable se sera un peu estompée, il y retournera certainement pour y remettre son odeur rassurante… Idem pour l’eau de javel ou tout détergent ammoniaqué ; contrairement à la pensée collective, le chat n’aime pas ces odeurs, et de la même manière son instinct sera de les recouvrir.

Préférez un nettoyage à l’eau bouillante ou vapeur.

Personnellement je possède un nettoyeur vapeur Karcher (le Kärcher SC3 premium) et c’est top ! fini les produits ménagers, la vapeur bouillante suffit à tout décaper ! (carrelage, parquet, tapis, baignoire, lavabo etc. !)

Trop nettoyer la litière / désodorisant :

Les chats ont besoin de retrouver leurs odeurs… aussi si vous nettoyez trop souvent la litière, ou utilisez des désodorisants, le chat va perdre ses repères… Donc il va aller les mettre ailleurs… Un nettoyage des crottes une fois par jour ça suffit, et pour la totalité, une seule fois par semaine max !

À FAIRE

La malpropreté du chat est dû à un changement… mais quoi ?

Les causes peuvent être nombreuses. Il peut s’agir d’un souci de santé, d’un souci avec la litière, le substrat, l’arrivée d’un nouvel animal, etc. Chaque chat a son caractère et son passé, aussi une consultation détaillée auprès d’un spécialiste permet souvent de comprendre la cause et de remédier au problème. Voici néanmoins quelques points sur lesquels réfléchir 🙂

Problème de santé ?

Un chat qui urinait d’habitude dans sa litière et qui soudain va ailleurs peut avoir un problème de santé. Ne négligez jamais cet aspect-là et consultez un vétérinaire !

Stériliser/ castrer son chat !

Pour un chat adulte non stérilisé, l’opération peut stopper le comportement, ou au moins largement diminuer la fréquence du marquage (Cela a aussi l’avantage de diminuer l’odeur d’urine pour les mâles !).

Pour un chaton il est plus que conseillé de procéder à l’opération avant la puberté : 5-6 mois pour un mâle, 4-5 mois pour une femelles (de préférence avant leur premier printemps, qui correspond souvent à leur premières chaleurs !).

Un chat castré/ stérilisé avant sa maturité sexuelle ne fera généralement (mais attention aux exceptions !) aucun marquage urinaire sur les murs ou meubles. Mais ça ne l’empêchera pas d’être malpropre s’il subit un stress fort, ou si la litière n’est pas adaptée par exemple !

Changement de litière 

Les chats ont chacun leurs préférences en matière de litière, tout dépend de ce à quoi ils ont été habitués. Peut-être urine-t-il ailleurs parce que le substrat ne lui convient pas : essayez-en un autre ! Vous pouvez même faire un test et installer plusieurs bacs (ou cartons) avec des substrats différents afin de voir ce qu’il préfère.

Si vous aviez changé la litière « pour voir », et que le problème est survenu à partir de là, alors repassez à l’ancienne 🙂

Dans tous les cas je vous déconseille les litières parfumées et les désodorisants qui vont perturber votre chat. Je constate aussi régulièrement que les chats ne sont pas fans des copeaux de bois, et au passage à la minérale ou silice, tout va mieux.

Un bac à litière fermé… ?

Le bac est très souvent la cause de la malpropreté du chat. En effet, même si certains chats s’accommodent du bac fermé, et de sa petite porte battante,  la plupart détestent ça !!! Pourquoi ? pour deux raisons : tout d’abord, instinctivement le chat a besoin de voir autour de lui : si un danger arrive, il peut s’enfuir facilement. Or dans un bac fermé il est pris au piège en quelque sorte. Deuxième raison : éliminer fait partie du marquage, et dans une caisse fermée, son marquage ne peut être vu… ce qui est stressant, et donc peut amener le chat a aller éliminer ailleurs ! Donc si vous avez un bac fermé, enlevez le couvercle !!!

Où est la litière ?

La litière doit être dans un endroit accessible et de passage, car son message a besoin d’être vu (bon d’accord, et senti !). Évitez toutefois les endroits comme la buanderie par exemple si vous faites de nombreuses machines : les phases d’essorage peuvent effrayer le chat qui partira en courant ; il risque d’en faire une association négative et de ne plus y revenir…

Il arrive aussi que l’arrivée d’un nouvel animal, chien par exemple, puisse être la cause de la malpropreté du chat. Si quand votre matou veut aller à sa litière il y est dérangé par le chien, votre chat ira ailleurs… Déplacez alors le bac, surélevez-le, faites en sortes qu’il puisse y aller sans entraves et y faire ses besoins sans craindre pour sa vie ! (voir article « la cohabitation entre chien et chat« )

Si vous souhaitez changer le bac de place, commencez par en installer un nouveau bac là où vous le voulez, sans enlever le premier. Incitez-le à utiliser le bac au nouvel endroit, et n’enlevez le premier qu’une fois l’autre utilisé avec constance !

 

Veillez aussi à ce que ses bols d’eau et de nourriture ne soient pas à côté du bac à litière ! Un chat ne fait pas ses besoins là où il mange !

Si vous avez plusieurs chats n’hésitez pas non plus à installer un deuxième, ou un troisième bac à litière !

Rendre les endroits-du-délit moins attrayant :

Pour décourager votre chat de retourner là où il ne devrait pas, vous pouvez tenter d’y déposer des croquettes (car le chat ne fait pas ses besoins là où il mange)… ceci étant, de mon expérience cela n’a jamais porté ses fruits… mais sait-on jamais avec le vôtre 😉

Certains proposent de recouvrir la zone de plastique (car sur du plastique l’urine n’est pas absorbée, et le chat risquerait alors de se salir les pattes, ce qu’il déteste) ou d’aluminium (car il est généralement effrayé par le bruit). Personnellement je n’ai jamais essayé, et j’ai rencontré plusieurs chats qui ne craignaient absolument pas l’aluminium ^^

Pour ma part je recommande souvent le scotch double face, en mettant par contre un bac à litière juste à côté… comme ça, certes il ne peut faire ses besoins sur la zone (car ça lui colle les pattes, c’est désagréable) mais il peut faire à côté, dans un support approprié !

Voilà quelques points que vous pourrez étudier si votre chat décide de faire ses besoins ailleurs. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que quelque chose a perturbé votre chat. Il ne vous provoque pas ni ne se venge !! Ne le punissez pas d’être mal dans ses poils… Une consultation vous permettra au besoin de déceler le problème 🙂

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

La cohabitation entre chien et chat
Bien éduquer un chaton
Comment lui faire perdre une mauvaise habitude ?
Pourquoi le chat se fait les griffes ?
Le dégriffage du chat : torture !!
Un chat heureux en appartement
Vivre avec plusieurs chats