Les premiers soins vétérinaires - Absolument Chats
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone
Lorsque vous adoptez un animal il est généralement passé par la case vétérinaire. Si toutefois ça n’a pas été le cas, je vous recommande vivement de le faire. Déjà pour être en règle, mais aussi pour être plus serein, tout simplement ! Quels sont les premiers traitements vétérinaires que votre chat va recevoir ?

Vaccins

Lors de l’adoption, il est nécessaire que votre chat reçoive au moins les vaccins pour le typhus, coryza, et chlamydiose, cependant je vous recommande de demander toujours des précisions à votre vétérinaire. Si votre chat est amené à vivre aussi en extérieur, à la campagne, et/ou au contact d’autres animaux (autres que les vôtres) le vétérinaire vous conseillera sans doute de le vacciner contre la rage et la leucose (appelé aussi le sida du chat (enfin j’y reviendrai !) même s’il a été testé négatif Fiv/Felv. Les vaccins s’effectuent dès l’âge de deux mois, toujours suivis du rappel un mois plus tard. Par la suite, les rappels s’effectuent tous les ans pour que votre chat reste protégé ; ne manquez donc pas ces rendez-vous, qui permettent d’ailleurs aussi de faire un point général sur sa santé !
Tout nouveau vaccin doit être suivi d’un rappel un mois plus tard. Par exemple si vous décidez de faire vacciner votre chat contre la leucose des années plus tard, il y aura le rappel un mois après.

Puce électronique ou tatouage

L’identification est obligatoire pour les chats de plus de 4 mois, depuis 1999. Généralement si vous passez par une association pour adopter votre chat, il aura déjà été identifié, mais de particulier à particulier ça n’est pas toujours le cas. Pensez donc bien à le faire identifier. Le tatouage ou la puce électronique permet une identification rapide du chat, s’il se perd par exemple. En France le tatouage tend à disparaître car la puce électronique est obligatoire dans plusieurs autres pays. Aussi, si vous voyagez à l’étranger et que votre chat est tatoué, il faudra quand même passer par la case puce électronique. L’avantage du tatouage c’est qu’il est visible tout de suite. Certes, mais cela implique que le vétérinaire fasse une anesthésie générale. La puce électronique quant à elle est placée sous cutanée, sans anesthésie. L’opération est très rapide et consiste à insérer la puce (entre 8 mm et 1 cm) à l’aide d’une seringue, souvent dans le cou du côté gauche. Un des avantages de la puce électronique est qu’il est difficile voire impossible de falsifier les données inscrites. Elle ne risque pas non plus de s’effacer avec le temps. La reconnaissance grâce au lecteur peut se faire à distance, idéal donc si le chat est agressif ou terrorisé.

Vermifuge

Le vermifuge protège votre chat des parasites intestinaux. Un chaton doit être vermifugé au mieux toutes les deux semaines jusqu’à ses 3 mois, et ensuite une fois par mois jusqu’à ses 6 mois. Le chat adulte doit être vermifugé 2 à 4 fois par an. Pour un chat d’appartement, deux fois par an sera suffisant. Il existe des comprimés pour le vermifuge, très petits ils sont très faciles à faire ingérer au chat. Il existe aussi des pipettes qui vont à la fois vermifuger le chat et le traiter contre les tiques et puces. Demandez conseil à votre vétérinaire !

Antiparasitaires

Il est bon également de traiter votre chat contre les puces et les tiques, à plus fortes raisons s’il passe ses journées dehors ! La solution la plus connue (et très simple) reste les pipettes. Il suffit d’appliquer le produit derrière la nuque du chat (là où il ne peut pas se lécher). Il sera ainsi protégé entre 3 et 5 semaines. premiers soins vétérinaires - Absolument Chats

Stérilisation/ castration

La stérilisation de la femelle s’effectue vers l’âge de 4-5 mois, âge estimé avant sa maturité sexuelle. Il existe l’ovariectomie, qui consiste en l’ablation des ovaires, et l’hystérectomie ovarienne, qui consiste en l’ablation des ovaires et utérus (cette opération là stoppe définitivement les comportements de chaleurs).

Pour le mâle il s’agit de la castration.

L’opération d’une femelle est plus « technique » que celle d’un mâle, elle est donc plus coûteuse. Ceci étant, sauf avis du vétérinaire, votre chat entre le matin à la clinique et en ressort l’après-midi même !

L’opération permet de stopper ou diminuer les comportements de marquages, chaleurs, fugues etc. Parfois le chat sera plus câlin (mais tout dépend de son caractère !), surtout cela évite une surpopulation et un nombre infini de pauvres chatons qui n’ont rien demandé à personnes… (et dont le sort est pessimiste…).

Il faut savoir que, contrairement aux idées reçues, le fait qu’une chatte n’aie pas de portée n’a aucune influence sur son bien-être.
Il est important de faire stériliser son animal. C’est un acte responsable, je dirai même un acte d’amour ! Exception faite des chats de race où l’éleveur contrôle la reproduction, la stérilisation/ castration est le meilleur moyen de lutter contre la reproduction sauvage des chats qui entraîne de trop nombreux abandons chaque année. Livrés à eux-mêmes, trop de chats et chatons sont voués à souffrir et à mourir : sauvages et non socialisés, ils ne seront jamais considérés comme adoptables ; ils seront alors euthanasiés dans des fourrières, ou entassés dans des refuges en attendant le bon cœur de certains… ou la mort… Contrôler les naissances, c’est la garantie que chaque chat aura un foyer aimant.
  Enfin, n’hésitez pas à poser des questions à votre vétérinaire sur les soins à effectuer sur votre chat !! D’autres articles qui peuvent vous intéresser : Adopter un chaton ou un chat adulte ? Quel âge humain a mon chat ? Dégriffage du chat : torture !! Pourquoi le chat se fait les griffes Mais à quoi rêvent les chats ? L’association du CDA, devenir famille d’accueil Les ronrons du chat… notre médecine douce De la musique pour chat ? chat va faire du bruit !