preparer son chat au demenagement_ absolument chats
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Adopter un chat et bien l’accueillir, c’est une chose, mais lui faire changer de territoire en est quelquefois une autre ! Alors comment préparer son chat au déménagement ?

Ce qu’implique un déménagement…

Eh oui un déménagement est toujours un grand événement, autant pour nous que pour nos animaux. On change de rue, ou ville, ou de région, voire de pays. Nos habitudes changent avec, notre train train n’est plus tout à fait le même, sans compter qu’un déménagement est parfois synonyme de changement de travail. On change aussi de décor : la disposition des meubles n’est plus la même, voire on change carrément de meubles, l’habitation sent la peinture, ou la vieille boiserie… Eh ! il faut parfois faire des travaux de rénovation, et ce alors qu’on habite l’endroit. On se retrouve alors dans un chantier ! Et puis on peut se retrouver d’un coup sans jardin, passer de la campagne à la ville, ou au contraire découvrir les joies d’un joli coin de verdure. Bref ! Un déménagement c’est un gros chamboulement !

Tout ce que je viens de vous décrire, ça concerne aussi votre chat d’amour naturellement !

Tout comme nous avons besoin de temps pour nous habituer à notre nouvel intérieur, (et à de nouvelles habitudes) nos chats aussi en ont besoin (de temps). De la même manière, tout comme nous avons besoin de quelques repères pour nous sentir bien, le chat a lui aussi besoin de retrouver ses marques (au propre comme au figuré !).

Le hic, c’est que bien souvent nouvelle maison = nouveau départ. Et pour se dire que l’on tourne réellement la page, que l’on avance (ou que sais-je), on a tendance à changer les meubles, ou à les nettoyer à fond, à laver chaque coussin, chaque plaid, à récurer chaque recoin…Bref à tout (re)mettre à neuf ! Si tout cela est un plaisir pour nous, c’est un calvaire pour le chat !!

Déménagement et problème de comportement chez le chat

Bien sûr, et heureusement, il y a des chats qui vont être très stimulés par un changement de décor, et qui prendront leur pied patte à marquer chaque recoin (sur des supports adaptés j’entends !). Hélas il y a d’autres chats pour qui cet évènement est traumatisant, et qui vont tout faire pour s’adapter…

Rappelons qu’un problème de comportement est un comportement adaptatif que le chat met en place pour palier un stress… Il arrive donc qu’un déménagement s’accompagne d’une mauvaise cohabitation entre les chats (alors qu’avant ils s’entendaient super bien), de malpropreté, d’agitation nocturne, etc.

Comment faire alors pour éviter cela et faire de cet évènement quelque chose d’agréable, ou d’au moins correct ?

chat et demenagement

Préparer son chat au déménagement

En amont 

Vive les cartons !

Dans un premier temps, le mieux est de faire les cartons le plus naturellement du monde. Inutile d’isoler votre chat dans une pièce. Même si celui-ci saute dans le carton toutes les dix minutes, il vaut mieux le faire participer ! (du coup préparez plusieurs cartons en même temps : pendant qu’il dort dans un, vous pouvez terminer le suivant 😉 !).

Stop à la corvée de nettoyage !

Dans un second temps, évitez de trop nettoyer les meubles, en l’occurrence les pieds de table ou de chaises, qui sont plein des odeurs et phéromones de votre chat. Ce sera donc pour lui un repère dans sa future maison ! Idem pour ses couvertures/ coussins/ plaid : pas de nettoyage ! même s’ils sont bourrés de poils, c’est pas grave, dites-vous bien que votre chat s’en moque et que au contraire il préfère ça !

Si vous avez la possibilité de faire des aller-retour dans la nouvelle habitation en amont, emmenez d’emblée un ou deux coussins/ couvertures, voire un bac à litière avec sa litière souillée dedans. Une fois arrivé dans son nouveau chez-lui, il retrouvera quelques repères olfactifs, et c’est déjà ça de pris !

Donnez-lui des fleurs de Bach !

Deux options s’offrent à vous (et à votre chat) :

  • Si votre chat se laisse bien manipuler, vous pouvez commencer la cure une semaine avant le déménagement : donnez-lui grâce à une pipette en plastique, 4 gouttes de Rescue mélangées à un tout petit peu d’eau,  2 à 3 fois par jour. Vous pourrez continuer encore 1 semaine dans la nouvelle habitation.
  • Si votre chat ne se laisse pas manipuler, commencez la cure 3 semaines avant le déménagement : mettez 4 gouttes de Rescue dans un bol d’eau, que vous changerez tous les jours, en veillant à ce que votre chat ait aussi un autre bol d’eau normale au cas où. Vous pourrez continuer encore un mois dans la nouvelle habitation.

La veille 

Si vous habitez une maison avec un jardin et que votre chat a l’habitude de sortir, alors gardez-le à l’intérieur la veille (ne vous faites pas avoir par ses miaulements lancinants devant la porte fenêtre !). Cela évitera qu’il ne sorte, et qu’il ne revienne pas, tout simplement, ou que ce soit la galère (et le stress) pour le faire rentrer…

S’il s’agit d’un gros déménagement, avec beaucoup de monde et beaucoup de vas et viens, alors soit vous pouvez le confier à un ami ou membre de la famille, soit vous pourrez l’isolez le jour J dans une pièce avec tout le nécessaire : croquettes et eau, griffoir, litière et quelques jouets qu’il affectionne. D’ailleurs ces deux options sont tout à fait envisageables même s’il s’agit d’un déménagement en petit comité !

Le jour J

C’est le grand jour, et votre chat, qui n’est pas bête, le sent bien ! Si vous avez opté pour la version « isolé dans une pièce avec tout le nécessaire« , attendez quelques minutes avant l’arrivée des déménageurs pour le mettre dans la pièce. Peut-être miaulera-t-il d’abord beaucoup à la porte, mais par la suite il se sentira plus en sécurité dans son antre, loin du tohu-bohu.

Dans la nouvelle habitation, autant que possible installez tout ce qu’il faut pour que votre chat s’y retrouve à son arrivée : sa gamelle de croquettes et d’eau, quelques jouets, voire doudou/ plaid/ coussin, et puis le ou les bacs à litière, griffoirs. Ceux-ci dans des lieux de passage, je vous invite par ailleurs à consulter mon article le bac à litière idéal pour votre chat, rien de tel pour assurer sa tranquillité d’esprit !

Vous avez peut-être choisi l’option d’emmener votre chat en tout premier dans la nouvelle habitation. Auquel cas isolez-le de la même manière dans une pièce avec tout son nécessaire. Attendez que le plus gros des meubles et cartons soient installés avant de le faire sortir votre chat. Idem si votre chat a été confié à un ami ou membre de la famille, attendez que la majorité des meubles soient bien installés dans la maison avant de rapatrier votre chat ! Côté cartons rien ne vous oblige à devoir tout déballer ; votre chat sera peut-être ravi de pouvoir à nouveau jouer dans les cartons !)

Quelques repères pour installer son petit nécessaire :
  • La litière doit être ouverte et située dans un lieu de passage. Si votre chat a connu des épisodes de malpropreté, n’hésitez pas à mettre deux ou trois bacs ouverts à divers endroits !
  • Les griffoirs aussi doivent être situés dans des lieux de passage
  • Si vous avez un arbre à chat, installez-le près d’une fenêtre
  • Faites en sorte que votre chat ait des cachettes, et si possible aussi en hauteur
  • La nourriture et l’eau ne doivent pas être situées à côté du bac à litière.

Et après ? une fois dans la nouvelle maison ?

Laissez votre chat prendre ses marques à son rythme

Il vient de se passer un grooos évènement, et certains chats sont plus sensibles que d’autres. Si votre chat d’amour passe ses premières journées planqué sous le lit, ce n’est pas anormal. Pas d’inquiétude. Votre chat va peut-être sortir doucement la nuit, ne serait-ce que pour  grignoter quelques croquettes.

Il faut savoir que même caché sous un meuble, le chat commence à se fabriquer sa carte mentale de son nouveau territoire. Carte qu’il peaufinera au fur et à mesure de ses sorties, en marquant !

Inutile de lui « courir après » pour lui faire visiter la maison ou pour le rassurer, cela ne ferait qu’accroître son stress. Moins on intervient et plus vite le chat se remet de ses émotions. Toutefois, rien ne vous empêche d’inciter votre chat à faire le tour de la maison en le faisant jouer avec une canne à chat, ou avec une partie de cache-cache, gratifiée d’une bonne friandise 🙂

Quand laisser votre chat découvrir le jardin ?

Avant de faire sortir votre chat, attendez au moins deux à trois semaines, pour que le chat ait prit ses repères à l’intérieur. Cependant laissez-lui de quoi regarder par les fenêtres (si possible de tout côté de la maison) car de la sorte votre chat se fera une carte mentale du jardin, et il sera moins perdu en sortant. Il est possible également de commencer à lui faire découvrir le jardin avec une laisse longue si vous êtes d’une nature angoissée 😉 Ce modèle a une longueur jusqu’à 3 mètres ! Associée à un harnais pour plus de confort !

laisse Flexi Cat - zooplus- Absolument Chats

harnais et laisse jogging Ferplast - wanimo- Absolument Chats

Vous pouvez aussi préparer votre chat à un conditionnement positif, en lui donnant le soir par exemple un peu de boîte ou une friandise qu’il adore, que vous associerez à un bruit (ce peut être le bruit de la boîte ou du sachet de friandises !). Ainsi, lorsque votre chat entendra le bruit, il reviendra aussi sec ! Et comme nos chat sont des horloges internes généralement bien réglée, il est fort probable qu’à l’heure dite il revienne à la maison de lui-même !

Si votre chat est désormais privé d’un jardin…

… Cela peut lui faire un choc… Il faut donc miser sur un environnement riche en stimulations : des points hauts, des cachettes, des accès à toutes les fenêtres, des jeux (voyez par exemple mon article « des idées simples et pas chères pour amuser son chat« , ou mes tutos faciles !). Côté litière surtout que le bac soit ouvert et dans un lieu de passage !! et au besoin rajoutez-lui en !

Comment faire si soudain vos chats ne s’entendent plus ?

Si vos chats se feulent dessus, grognent et se bagarrent, pas de panique non plus ! N’intervenez pas et laissez-les gérer la situation, tout en surveillant après la tempête qu’il n’y a pas eu de blessure.

En fait un déménagement implique un nouveau territoire, qu’il faut à nouveau partager. chacun va essayer de trouver ses repères, et pour plusieurs chats qui vivent ensemble, cela implique l’établissement d’un nouveau règlement intérieur. Cela passe notamment par ces comportements agressifs. Je vous invite à lire mon article « l’agressivité entre chats » pour en apprendre davantage et faire en sorte d’apaiser les tensions efficacement !

 

Un déménagement peut engendrer des soucis de comportement parfois, mais sachez que si votre chat se met à miauler interminablement ou à faire des pipis à droit à gauche, il ne cherche pas à se venger ou à vous provoquer : il cherche à retrouver son équilibre. Aussi la punition est totalement contre-productive ! N’hésitez pas alors à consulter un spécialise pour vous aider !

Mais je veux finir par une note positive ! Il y a aussi beaucoup de chats qui vivent bien un déménagement, ou du moins sans développer de problèmes de comportement. Certains chats sont très stimulés par un nouvel environnement, et parfois le déménagement met fin à un problème comportemental. Tout ça pour dire qu’il n’y a pas une manière de faire, et pas un seul chat identique !

 

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

Le bac à litière idéal pour votre chat
Bien nourrir son chat
L’agressivité entre chat
Des idées simples et pas chères pour amuser son chat
Comment habituer son chat à la laisse ?
3 tutos pour fabriquer des jouets pour chats ! faciles et pas chers
Tuto jouet friandises pour chat, spéciale Noël
Tuto jouet pour chat interactif : la boite à fun !