Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Lorsque l’on est un inconditionnel cat lover, il est difficile de ne pas craquer pour un second, un troisième ou un quatrième chat ! Mais l’amour des chats est-il plus fort que tout ? Hum… Hélas non ça ne suffit pas. Eh oui vivre avec plusieurs chats, ce n’est évidemment pas comme vivre avec un seul ! Il faut revoir diverses choses à la maison et s’adapter, tout comme vos petits félins vont devoir s’adapter également.

Bon, « Plusieurs chats » ça veut dire quoi ? On pourrait commencer par 2, ce qui est déjà source d’inquiétude pour certaines personnes. Imaginez 3… ou 4 !

A vrai dire c’est l’adoption de mon petit troisième qui m’a inspiré cet article. Eh oui, bien que chaque chaton de passage que j’ai accueilli en tant que famille d’accueil ait fait craqué mon cœur, voilà qu’un petit poilu nous a adopté dès sa sortie du panier, mon homme et moi. Shifu a rejoint la tribu, et nous voilà avec trois chats à la maison. Et trois chats, ce n’est pas rien !

On m’avait dit que trois chats ça ne changeait rien, que au contraire lorsque l’un d’eux voulait être tranquille, les deux autres pouvaient batailler. Moui… j’étais un peu sceptique au début je dois l’avouer. Et bien en fait… chez moi ça s’est avéré.

Mais attention, il faut néanmoins se préparer à quelques changements ! Car même si le positif prend le pas sur le négatif il est clair que plusieurs chats ça signifie un peu plus de « contraintes », et aussi un peu plus de questionnement…

La nature féline

Le chat n’est pas un animal social par nature… Donc les codes sociaux ne sont pas innés chez lui. Et si votre ou vos chats n’ont jamais eu l’habitude de côtoyer d’autres congénères, ça pourra être un peu plus tendu au départ. Vivre « de force » avec d’autres congénères l’oblige à s’adapter, à trouver des solutions (qui ne seront peut-être pas celles que vous souhaitez…), à mettre en place des codes sociaux, à mettre en place leur nouveau règlement intérieur.

Une question d’espace

hunting the bombyx - Absolument ChatsIl faut penser à l’espace dont vous disposez. Un studio de 15 ou 20m2 ne sera pas idéal pour recevoir 2 ou 3 chats. Il faut impérativement que l’espace soit bien organisé et optimisé ! Que chaque espace soit défini, et respecté.

* Si les hauteurs sont bien exploitées, un  20 m2 gagnera en terrain de jeu pour eux. Je vous renvoie d’ailleurs sur mon article Un chat heureux en appartement.

Pensez toutefois que « entasser » plusieurs chats dans un territoire n’est pas forcément une bonne chose non plus. Même avec tout votre amour, s’il y a trop de chats, il risque d’y avoir trop de conflit, et que vous ne pourrez pas régler ! N’oubliez pas que chacun doit trouver ses repères, ses espaces, sans crainte, sans gêne, sans soucis…  Pensez à leur bien-être avant tout !

concert de chats

Une cohabitation harmonieuse entre vos chats

Avoir un deuxième, ou un troisième chat (ou plus) implique une petite « prise de risque » : que les chats ne s’entendent pas par exemple. Il ne faut pas oublier que l’arrivée d’un nouveau perturbe toujours le chat résident. Toujours. Il faut donc être patient, et bien sûr continuer à apporter de l’amour à celui ou ceux qui ont déjà partagé beaucoup à vos côtés… tout comme il ne faut pas avoir peur de donner de l’affection au nouveau chat !

Pour que la cohabitation entre vos félins soit des plus heureuse, pensez à respecter leurs espaces, à interagir avec chacun, et surtout à bien aménager leur territoire :

Ajoutez un ou deux bacs à litière, et ajoutez un ou deux griffoirs. De même, ajoutez un ou deux spots de croquettes et d’eau. Le tout à des endroits différents de la maison. Ainsi les chats pourront marquer leur territoire, et échanger de l’information entre eux en allant renifler les odeurs et phéromones de chacun.

Enfin, avec un clin d’oeil à mon article Comment présenter des chats, pensez à créer de la cohésion entre eux, en passant par la nourriture et le jeu par exemple !

Pour ne pas se tromper !

La meilleure façon de ne pas se tromper lorsque vous voulez adopter un petit nouveau, c’est encore de devenir famille d’accueil !! Et oui j’y reviens, mais quoi de mieux ?! En étant famille d’accueil vous avez la possibilité de voir si le nouveau s’adaptera bien à votre foyer, et avec votre ou vos compagnon(s) poilus !

La patience est un allié solide. Dans ma situation par exemple : j’ai accueilli Shifu en tant que famille d’accueil, et je ne pensais pas du tout qu’il y aurait cet énorme coup de foudre réciproque entre nous tous… Enfin quand je dis nous tous c’était sans compter Mister H. En effet Shifu était bien plus intéressé par nous les humains que par ses congénères, au grand damne de Mister H qui adorait jouer avec les chatons de passage. D’habitude l’entente était là dès le 3ème jour… avec Shifu il aura fallu 2-3 mois pour voir des courses poursuites et des bagarres de jeu ! Aujourd’hui ils ne sont pas super potes mais ils se tolèrent bien, jouent, et parfois dorment l’un contre l’autre et se toilettent. Il y a une bonne interaction et tout va pour le mieux. Pfffiuuutt !! Tout ça pour dire que vous aurez peut-être aussi des moments de doute et d’angoisse. C’est avec expérience encore une fois que je vous invite à être patient, et confiant en l’avenir 🙂

# Je vous invite à consulter également mon article L’agressivité entre chats si vous rencontrer des soucis de cohabitation.

citizen59

Bon alors, qu’est-ce que ça change plusieurs chats ?

Eh oui en voilà une question qu’il faut se poser ! Je ne répèterai jamais assez que adopter un animal est une RESPONSABILITÉ ! Évidemment, moi, je trouve ça top de vivre avec 3 chats (déjà deux c’était extra) mais cela implique des changements. On n’adopte pas un chat sans penser à ce que cela représente, et il en va de même lorsqu’on en adopte un second ou un troisième.

+ + +

Plus d’amour, plus de découvertes 
Le premier grand plus, c’est bien sûr plus d' »amour » ! J’ajouterai à la liste : plus de rigolades, plus de patience, plus de réconfort, plus de compréhension, et plus d’échanges, différents et variés. Car chaque chat à son caractère, et les échanges entre Piyou et White seront différents de entre Asha et Piyou, et encore autres qu’entre White et Asha !! De même on apprend à connaître le caractère de chacun ; quelle caresse il préfère, à quel moment, quel est son plat favori, quel est son jouet préféré, son habitude particulière qui le défini si bien… etc. Personnellement j’adore cette découverte qui n’en fini jamais !

Plus de stimulation
Toujours là l’un pour l’autre, il n’y a plus d’ennui quand il y a deux compères dans la demeure. (imaginez trois !). Les chats siestent ensemble, se câlinent, jouent… ils sont donc davantage stimulés ! (mais attention à ne pas confondre stimulation et stress…). D’autant plus si vous travaillez toute la journée.

vivre avec plusieurs chats - Absolument chatsPlu(s) de place dans son lit
Celui-là c’est pour le fun. Pour moi c’est un super positif car j’adore dormir avec mes chats à mes côtés ! Mais c’est vrai que désormais, au lit, je suis cernée de toute part 🙂

 

 

– – –

Plus de frais vétérinaires 
La première « contrainte »qui est à mon avis déterminante dans le choix d’un second ou d’un 3ème compagnon, ce sont les frais vétérinaires. Eh oui, entre rappels de vaccins, vermifuges et autres bobos éventuels, le vétérinaire est un budget qui se pense à l’avance. Et ce même si la plupart des vétérinaires pratiquent des tarifs dégressifs, ou appliquent des réductions lorsque vous avez deux chats ou plus. Éventuellement on peut penser aussi aux mutuelles pour animaux de compagnie, on en trouve à partir de environs 5€ / mois.

Plus de patience
Et oui car à deux, trois ou quatre, les chances de bêtises/ dégâts, sont multipliés ! Et comme chaque chat à son caractère, un interdit pour l’un ne marchera pas forcément pour l’autre… Il s’agit donc de s’adapter nous-même ! Ça n’a peut-être l’air de rien, mais il faut penser à son quotient patience !

Plus de crottes
Oui je n’ai pas cherché d’autres mots plus « fleuris » car appelons les crottes d’un chat : les crottes d’un chat ! Plusieurs chats c’est en effet plus de nettoyage de litière. Forcément elle est souillée plus vite, sent mauvais plus vite (en appartement j’entends. Je ne parle pas des chats qui vivent en extérieur et qui utilisent très peu leur litière. Autrement dit, pour des chats d’extérieur : changement quasi zéro !!).
Pour des chats d’intérieur, cela implique donc un budget-litière qui augmente ! En ce qui concerne la tâche en elle-même, j’ai pour ma part une technique au top qui rend la chose hyper facile et rapide ! (voir ma vidéo mon astuce litière facile ).
Enfin quoi qu’il en soit, quand on est  habitué à deux chats, le troisième ne change pas grand chose. (de mon point de vue).

Je précise encore, et ce point à bien sa place dans les – – – : il faut ajouter un ou deux bacs à litière !… forcément, ça se voit à la maison !

Plus de poils
Un chat, c’est des poils un peu partout, deux chats c’est plein de poils partout, et trois chats c’est… des poils des poils des poils !! Ceci dit, quand on est habitué à enlever les poils sur les affaires, ben… on est habitué à enlever les poils sur les affaires ! et à ce propos je vous renvoi sur mon article Des astuces anti poils de chat !

Plus de frais d’alimentation
cantine - Absolument ChatsCertes voilà un autre poste de dépense qui augmente. Bon tout bien pensé, cela représente à peu près 60g de plus par jour ?  Oui mais tout de même… pensez-y 😉

Pour les vacances/ gardiennage
Voilà bien un point qui n’affecte pas notre vie SI (et seulement Si) c’est un ami qui vient les nourrir gracieusement ! (oui verser des croquettes pour un chat ou pour trois ça ne change pas grand chose). Par contre si vous les laissez en pension, ça va changer la donne !! Et si vous avez l’habitude d’emmener votre chat avec vous, trois chats ça commence à impliquer une logistique différente…

 

 

Bon vous l’aurez compris, pour moi ces points négatifs n’en sont pas, mais il s’agit là de ma conception, compte tenu de mon habitation, de mes habitudes etc. Et puis de ma personnalité puisque je tâche de rester une éternelle optimiste 🙂 Cependant il est bon de pointer du doigt tous ces aspects-là qui ont une réelle importance ! Adopter un chat ou un chaton est une responsabilité à long terme. Il faut donc penser à tout avant de se lancer aveuglement dans une adoption, pour éviter de le regretter plus tard, ou pire encore de commettre un acte impardonnable.

En tout cas, en ce qui me concerne, vivre avec mes trois chats… hummm que d’amour… !!!

calin chats_ Absolument Chats

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

L’agressivité entre chats
La cohabitation entre chien et chat
Des idées simples et pas chères pour amuser son chat
De la musique pour chat ? Chat va faire du bruit !
Un chat heureux en appartement
Comment présenter des chats ?
Des astuces anti poils de chats
Les ronrons du chat… notre médecine douce
L’association du CDA, devenir famille d’accueil
Adopter un chaton ou un chat adulte ?
Combien ça coûte un chat ?