punir son chat - absolument chats

Dans cet article aujourd’hui je vais vous parler d’un point suuupeeer important lorsqu’on veut résoudre un problème de comportement. Une des clés principales : il ne faut pas punir son chat ! J’entends (ou lis) souvent des idées, comme “il faut punir son chat si et seulement si le chat est pris sur le fait“, ou encore “il faut punir son chat en le secouant par la peau du cou, ou en lui donnant une tape sur le nez… comme sa maman chat !“… Malheureusement, tout cela est faux. Et je passe sur les “un petit pschiit bien senti sur le museau pour lui faire passer l’envie de recommencer“, ou encore “mettez-lui le nez dans son pipi pour qu’il comprenne que ce n’est pas bien, et conduisez-le à la litière“.

Cela me fait bondir ! Bien sûr, avant, j’étais comme beaucoup d’entre vous : quand j’avais une question, un problème, j’écumais les sites et les forums, et comme tout le monde j’engrangeais tous ces mauvais conseils (mais qui fonctionnaient soi-disant avec le chat de mon grand-père ou du tonton de ma belle-mère, etc. !!)

Alors quand je dis en consultation qu’il faut bannir totalement la punition, on me demande souvent “mais alors comment faire pour lui faire comprendre que ce n’est pas bien ?“… ou alors… “mais si, il sait très bien que ce n’est pas bien car quand il vient de faire une bêtise, il part se cacher la queue entre les jambes !

Eh oui… bien sûr qu’il comprend, car votre chat n’est pas bête du tout ! Laissez-moi vous expliquer pourquoi il ne faut pas punir son chat, et comment faire pour lui faire comprendre d’arrêter ses “bêtises”, sans avoir à élever la voix ou lever la main sur lui (choses que vous détestez probablement d’ailleurs !).

Punir son chat : ça veut dire quoi ?

Tout d’abord, par le terme punitions, j’englobe toute forme d’agression, même celles que l’on n’imagine pas comme étant agressives : une tape sur le nez, une tape sur les fesses (que ce soit avec la main ou un petit journal léger), secouer par la peau du cou, le jeter en travers de la pièce, l’enfermer dans une pièce ou dans la caisse de transport, lui crier dessus, le courser avec un torchon, lui donner un coup de vaporisateur d’eau sur le museau etc.

Toutes ces “petites” choses sont ni plus ni moins que des agressions. Ce qui est donc naturellement stressant…

Les idées reçues sur les chats

Comme j’en parlais plus haut, il y a beaucoup de mauvais conseils et mauvaises idées qui circulent sur la toile et dans les foyers… Pour commencer sachez que :

Non, votre chat ne cherche jamais à se venger : il ne vous fait jamais payer quoi que ce soit ! Je comprends bien que, avec notre vision du monde en tant qu’humain, le comportement du chat ressemble parfois à de la vengeance ou à de la provocation. Mais ce n’est pas le cas.

Non, votre chat n’est pas jaloux : encore une fois il ne cherche pas à vous faire payer quelque chose. Il n’en veut pas à votre nouveau partenaire de vie : il essaie de s’adapter à votre nouveau rythme de vie.

Non, votre chat ne teste pas vos limites : même s’il est têtu à vous en rendre dingue, votre chat n’agit pas pour vous rendre marteau, mais juste parce qu’il a envie/ besoin de faire ça (grimper sur la table par exemple !). De la même manière, l’enfermer dans les toilettes pour lui faire passer l’envie de recommencer, n’aura pas du tout l’effet escompté…

Non, votre chat ne cherche pas à vous manipuler : donc nettoyer par exemple un pipi sous ses yeux ou non ne changera absolument rien à sa vie ! A aucun moment il ne se dira “hin hin hin (rire maléfique) je l’ai bien eu, il est sous mon contrôle !

Non, votre chat ne cherche pas à vous dominer : s’il dort à votre tête, ou se met aussitôt à votre place sur le canapé quand vous vous levez, c’est juste parce qu’il y est bien ! tout simplement. Le chat ne cherche aucune domination, que ce soit avec vous ou avec ses congénères (encore un préjugé et un concept très humain ! je vous en parlerai plus tard).

Et puis dans les autres idées reçues, sachez que :

Non, la maman chat ne punit jamais ses petits en les secouant par la peau du cou : elle déplace ses petits (tout petit) d’un point A à un point B, basta ! Comment les chatons apprennent-ils à ne pas mordre ou griffer ? en se bagarrant, avec leur fratrie et leur mère.

Pourquoi il ne faut pas punir son chat ?

La punition est un concept étranger à la vie du chat !

Du coup… quand il est punit, le chat vit la situation comme une énorme incompréhension… L’incompréhension, doublé à l’agression subit, est un gros stress pour lui. Et s’il accumule trop de stress, trop de tensions, alors il va devoir évacuer tout ça à un moment ou un autre. Ce qui veut dire avoir un comportement gênant : uriner sur la couette, s’auto mutiler, attaquer vos gambettes, etc.

Comportement gênant = punition = incompréhension = stress = besoin de s’apaiser

= comportement gênant = punition = etc. 

En gros : l’illustration parfaite du cercle vicieux !

“Mon chat sait très bien qu’il a fait une bêtise !!”

Je vais vous donner tout de suite la réponse à cela. Non, le chat ne sait pas qu’il a fait une bêtise. Par contre, il sait très bien que ce qu’il vient de faire ne vous plaît pas, vu qu’il lui arrive un truc pas cool dans la foulée.

Par exemple, il vient de faire pipi sur le canapé. Si généralement on le secoue par la peau du cou juste après, alors dès qu’il aura fait pipi, il partira se cacher de peur de recevoir une sanction. POUR AUTANT : il ne sait pas pourquoi ça ne vous plait pas, car le chat agit de façon instinctive. Ce pipi sur le canapé est normal pour lui, et il ne comprend pas pourquoi ça ne vous plait pas.

Prenons un autre exemple : votre chat monte sur la table de la salle à manger, et ça ne vous plait pas. Dès qu’il fait ça, il reçoit un coup de pschit dans la figure. Que comprend votre chat ? qu’il ne doit plus monter sur la table ? Hum, pas tout à fait. En fait il comprend qu’il ne doit pas monter sur la table quand vous êtes là, quand vous le voyez faire ! Eh oui, puisque quand vous êtes au boulot, ou dans votre bain, il ne lui arrive rien de désagréable ! Donc, s’il monte sur la table et que vous débarquez dans la pièce, il va descendre vite fait parce que vous le voyez, et non pas parce qu’il se dira “oups c’est vrai j’ai pas le droit de faire ça”. Et donc, quad vous tournez la tête deux secondes… vous ne le voyez plus… donc il remonte ! et c’est dans ces moments-là que vous avez l’impression qu’il vous provoque ! alors que non.

Pas mal, non ? est-ce que cela ne vous soulage pas tout d’un coup ? Oui… mais vous vous demandez peut-être, comme plein de personne que j’ai aidé : comment faire pour qu’il arrête ?? C’est ce que je vais vous révéler maintenant 😉

Comment faire pour que votre chat arrête de faire des bêtises ? 

Puisque punir son chat ne fera qu’augmenter le comportement désagréable, comment faire pour qu’il comprenne qu’il doit cesser ? C’est là qu’il faut revoir notre vision du monde et admettre que nos chats n’ont pas la même vision que nous. Il faut garder en tête, j’insiste là-dessus, que la punition est un concept étranger au chat. j’insiste d’ailleurs sur le mot concept, qui est très humain. Nous avons malheureusement trop tendance à appliquer aux chats nos concepts humains… et cela entraine beaucoup de quiproquos, et de souci de comportement.

Sachez qu’un  chat n’aura pas de problème de comportement si ses vrais besoins sont respectés. Ce qui veut dire ? Un environnement stimulant, bien organisé. Une bonne gestion de la nourriture (voir mon article Bien nourrir son chat), une litière adaptée à ses besoins (et non une litière pour humain… j’entend par là le bac fermé, la litière qui sent le talc pour bébé, et toutes ces bêtises-là. Je vous invite par ailleurs à consulter mon article et vidéo Le bac à litière idéal de votre chat !), des griffoirs (voir Pourquoi les chats se font les griffes), des spots en hauteur et près des fenêtres, etc. (voir aussi Un chat heureux en appartement, ou encore Vivre avec plusieurs chats, car la vie à plusieurs nécessite aussi des ajustements !

Si sa nature féline, ses vrais besoins sont respectés, alors pas besoin de penser à punir son chat ! puisqu’il n’aura aucune raison de faire “ce qu’il ne doit pas faire”. Je parle par exemple des cas de malpropreté, ou d’agressivité qui sont fréquents dans mon travail. Du coup en consultation il s’agit beaucoup d’analyser tout l’environnement du chat et le relationnel avec ses humains, pour apporter les modifications adéquates, ce qui au final met un terme au comportement gênant.

“Mon chat n’a pas vraiment de problème… c’est juste qu’il fait des trucs chiants, comme monter aux rideaux ou sur la table”

Dans ces deux exemples, le mieux, c’est de tout simplement prendre le chat dans les bras (et pas par la peau du cou !) et de le reposer par terre. S’il remonte aussi sec (souvent le cas des chatons) alors il faut le reprendre et le reposer par terre, autant de fois que nécessaire. Sans crier, sans s’énerver… juste le prendre et le reposer. C’est parfois un vrai challenge car il s’agit de se montrer plus têtu que le chat, mais ça en vaut vraiment la peine !

Si vous ne souhaitez pas que votre chat grimpe sur le plan de travail par exemple, voici une méthode qui peut servir : le Ssscat, de Petsafe. C’est un petit aérosol à air doté d’un détecteur de mouvement. Lorsque le chat passera dans le champ d’action du détecteur, celui-ci enverra un jet d’air vif qui fera fuir le chat. Ainsi, c’est le plan de travail qui deviendra hostile pour votre chat, et non vous !

Et voilà de quoi vous rendre la vie plus sereine ! Une fois que l’on a bien assimilé la nature profonde de nos chats, alors nous n’avons plus de problème avec lui. J’ajouterai que votre chat s’adapte énormément à votre vie humaine. Le rythme de la vie faot que vous ne le voyez pas toujours, mais votre chat s’adapte du mieux qu’il le peut… Alors s’adapter à lui est un juste retour des choses 🙂


Vous venez d’adopter un chaton ou allez bientôt adopter ? découvrez mon manuel pratique “La vie de mes rêves avec mon chaton“, avec touuuus les conseils pour réussir l’adoption et vivre la vie la plus complice avec votre petit félin d’amour !

 

 

 

 

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

Bien éduquer un chaton
Les 3 choses essentielles pour comprendre le langage du chat
Le bac à litière idéal de votre chat
Bien nourrir son chat
Un chat heureux en appartement
La malpropreté du chat, comment y remédier ?
Au secours mon chat est agressif avec moi
Comment faire perdre une mauvaise habitude à son chat ?
Pourquoi les chats se font les griffes ?
Vivre avec plusieurs chats